Classement au patrimoine mondial de l'Unesco des deux tours Vauban de L'Île Tatihou

Lors de sa 32ème session qui se vient de se tenir à Québec, le Comité du patrimoine mondial de l’Unesco vient d’inscrire pour la France, le Réseau des forteresses Vauban qui comprend douze sites répartis sur treize communes parmi lesquels les deux tours côtières de l’île Tatihou à Saint-Vaast-la-Hougue (Manche).

Les autres sites retenus sont la citadelle pentagonale d'Arras, la citadelle, l'enceinte urbaine et le fort Griffon de Besançon, les forts de Blaye/Cussac-Fort-Médoc, l'enceinte urbaine, les forts et le pont d'Asfeld à Briançon, la Tour dorée de Camaret-sur-Mer, la ville neuve de Longwy, le fort de Mont-Dauphin, la citadelle de Mont-Louis, la place forte de Neuf-Brisach, la citadelle de Saint-Martin-de-Ré, ainsi que l'enceinte et les forts de Villefranche-de-Conflent.

Centre de rééducation jusqu’en 1984, l’île Tatihou est restée abandonnée plusieurs années. En octobre 1989, l’Etat a signé une convention affectation de l’île au Conservatoire du Littoral, une convention de gestion attribuant sa gestion au département de la Manche qui en assure la préservation, la valorisation et l’animation.

La Normandie compte désormais trois sites inscrits au Patrimoine mondial de l’Unesco : le Mont-Saint-Michel et sa baie ; les quartiers du Havre reconstruits par l’architecte Perret et maintenant les tours Vauban de l’Ile Tatihou.

Site Web "Tatihou"
  • RRI 204
Source : ANI
AVERTISSEMENT © Toutes les informations contenues dans cette dépêche sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’ANI. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’ANI.



  • Les journées de l'international