Le centre de tri postal du Madrillet est à l'arrêt

L’activité du centre de tri postal du Madrillet à Saint Etienne-du-Rouvray restait jeudi midi au point mort. La situation perdure depuis mardi dans une grève qui ne dit pas son nom où le personnel du centre de tri officiellement au travail et n’exerçant aucun blocage a cessé toute production en raison du non-paiement d’une prime de rendement. L’acheminement du courrier est dérouté, « sans rupture de service » assure la direction, vers un “centre d’entraide“ à Amfreville-la-Mivoie et vers un centre de tri en région parisienne.

« Nos demandes sont toujours les mêmes. La prime de 300 € avec le salaire du mois d’avril doit être payée tout de suite et sans condition », indiquait jeudi sur place l’un des postiers Jacky Pitard « surpris de la détermination du personnel ». L’éventualité d’un paiement en deux fois de cette prime a été rejetée en assemblée générale. La réunion avec la direction programmée en début d’après-midi ne s’est pas présentée sous de bons hospices. « La direction dit vouloir dialoguer mais a fait constater par huissier juste avant la réunion une situation de “travail non fait“, cela tourne à la mascarade », a regretté pour sa part Jean-Marie Feret du syndicat Sud. La direction du site refuse le paiement de la prime au motif que les conditions de la qualité du service n’auraient pas été tenues durant trois semaines en mars.

Pour sa part, la direction du courrier de Haute-Normandie, indiquait jeudi après-midi que « le dialogue n’est pas rompu. La concertation est en cours ». Elle a assuré qu’un « plan de continuité de service avec traitement du courrier » était opérationnel.
  • RRI 204
Source : ANI
AVERTISSEMENT © Toutes les informations contenues dans cette dépêche sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’ANI. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’ANI.


  • Les journées de l'international