Opérationnel depuis 2012 sur le territoire de Caen la Mer, CitésLab dresse un premier bilan

Dispositif national labellisé par la Caisse des Dépôts, CitésLab est opérationnel en Basse Normandie sur les territoires de Cherbourg et de Caen. Pour cette dernière implantation, CitésLab bénéficie du soutien actif de Caen la Mer pour accompagner celles et ceux qui, dans les quartiers siglés « Politiques de la Ville », cherchent à créer leur activité.

En France, CitésLab existe depuis maintenant près de 12 ans. C’est en effet en 2002, sur 11 sites expérimentaux, que ce programme a vu le jour, initié par la Caisse des Dépôts et le Commissariat général à l’égalité des territoires. Son objectif : proposer gratuitement à celles et ceux qui le souhaitent, issus des quartiers prioritaires (pour le territoire de Caen la Mer, ceux de Caen, Hérouville-Saint-Clair et Colombelles), un soutien et un accompagnement à la création d’entreprise.
 
Pour le territoire de Caen la Mer, c’est depuis la Mife (Maison de l’information sur la formation et l’emploi) du Calvados qu’œuvre Céline Perriot, chef de projet CitésLab. « Notre intervention auprès des quartiers prioritaires s’explique par un certain frein psychologique. Les personnes qui y résident ont à la base un accès à l’information sur la création d’entreprise plutôt limité. Nous intervenons donc en amont des organismes classiques de la création d’entreprise pour formaliser le projet avant que les personnes accompagnées ne se tournent vers les autres acteurs ».
 
Afin d’offrir un accès simplifié au plus grand nombre, 7 permanences délocalisées ont également été implantées au cœur de ces quartiers prioritaires. « Il s’agit d’un service gratuit qui permet à chacun de se faire une idée sur la faisabilité de son projet », insiste la chef de projet. Des projets qui portent essentiellement sur la  création de son propre emploi, mais qui permettent également un retour à l’emploi suite à une formation professionnelle conseillée dans le cadre de l’accompagnement CitésLab.
 
Ainsi, depuis 2012, ce ne sont pas moins de 500 personnes qui ont été sensibilisées et 282 projets détectés.  78 ont été classés dans la catégorie  « Emergence » et ont bénéficié d’un soutien plus spécifique, permettant la création de 24 entreprises. Par ailleurs, 38 personnes ont également bénéficié d’une « sortie positive », c’est-à-dire soit d’un retour à l’emploi soit d’une entrée en formation. En outre, entre le 1er septembre 2013 et le 31 août 2014, sur les 150 porteurs de projet reçus, 56 % étaient des femmes contre 44 % d’hommes. Enfin 93,75 % des porteurs de projets ont une démarche dite individuelle.
  • art'up2017
Interview

Complément d’information avec Céline Perriot au micro de Jacques-Olivier Gasly

 

- Présentation du dispositif CitésLab

- Le mode de fonctionnement de CitésLab

Vidéo
Documents et liens associés



  • Harmonie mutuelle devis ligne
  • NM - pub NDK