La société rouennaise Infosat veut développer la 4G en boucle locale radio

Les sociétés Infosat et Xilan viennent d’obtenir des licences expérimentales de l’ARCEP (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes) pour tester la technologie 4G-LTE à 2,6 GHz et 30 Mb/s, boucle radio qui évite l’installation de la fibre. Installée à Canteleu (Seine-Maritime) et Saint-Omer (Pas-de-Calais), la 4G-LTE d’Infosat et de Xilan fournira un accès internet à très haut débit pour une période de six mois avec une offre dite “Triple Play“ (téléphonie, internet, TV) tout en supportant l’interconnexion d’objets connectés et de caméras de vidéo protection. Elle offre une solution pour la couverture des zones blanches dans les territoires à faible densité où le déploiement de la fibre n’est pas rentable en raison de ses coûts d’infrastructures.
 
Cette expérimentation était défendue dernièrement à Rouen devant Jean-Michel Baylet, ministre de l’Aménagement du territoire, par François Hédin, directeur général d’Infosat, société implantée depuis ses origines dans l’agglomération de Rouen, et Vincent Carrière, directeur général de Xilan, opérateur internet spécialiste des zones d’ombre ADSL. 
 
Encouragée comme outil de l’aménagement numérique des territoires ruraux par sa facilité d’installation, la 4G-LTE d’Infosat n’est pas pour autant subventionnée car la technologie de la boucle radio en est exclue. Or, « les porteurs de projets d’aménagement numérique, syndicats mixtes ou communautés de communes, doivent être aidés financièrement », constate François Hédin. Conséquence : cette technologie, souple, n’est pas retenue par les territoires qui lui préfèrent l’ADSL et la fibre optique, « ce qui aura un impact non négligeable sur les finances de ces territoires », préviennent François Hédin et Vincent Carrière. Ils proposent que cette solution soit soutenue car le déploiement de la fibre optique au pays tout entier ne sera pas atteint avant plusieurs années.
 
En venant à Rouen, le ministre de l’Aménagement du territoire et de la Ruralité a reconnu la pertinence de la proposition du tandem Infosat / Xilan, s’engageant à trouver une solution pour lui apporter un soutien financier public. Infosat et Xilan suggèrent que les subventions s’apparentent à celles que les collectivités apportent pour l’installation des pylônes de téléphonie mobile. L’expérimentation faite dans une tour d’immeubles de la ville de Canteleu s’achèvera à la fin septembre 2016. Infosat présentera alors un bilan à l’ARCEP.
 
  • art'up2017
Source : ANI
AVERTISSEMENT © Toutes les informations contenues dans cette dépêche sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’Agence Normande d'Information (ANI). Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’ANI.



  • Harmonie mutuelle devis ligne
  • NM - pub NDK