Post attentats - La Région Normandie veut mieux sécuriser ses lycées

Dans le but de renforcer la sécurité des élèves et des personnels la Région de Normandie se propose d’équiper les lycées volontaires de systèmes de vidéo protection, a confirmé lundi Hervé Morin président (UDI) de la Région. Ces installations seront vouées à la surveillance des entrées et abords extérieurs des établissements. Elles ne pourront être installées sans l’accord préalable du proviseur et de son conseil d’administration et sans l’autorisation de la mairie où est implanté le lycée. Sur 159 lycées référencés en Normandie 40 sites (dont 38 en Haute-Normandie et 2 en Basse-Normandie) possèdent déjà une installation de ce type et « plus ou moins efficiente ».
 
Dans l’hypothèse où la totalité des établissements en feraient la demande le coût de cette mesure est estimé « au maximum » à 10 M€. Depuis les récents attentats et le contexte de menace terroriste, 768.000€ de travaux ont été réalisés dans 25 établissements de la région, essentiellement pour sécuriser les accès aux établissements et garantir des conditions optimales de sécurité aux personnes qui les fréquentent. D’autres travaux, d’un montant de 317.000 €, « vont être poursuivis », soit en tout plus d’un million d’euros. Ce programme de sécurisation des lycées s’effectuera là encore au fur et à mesure des demandes des chefs d’établissement auprès des services de la Région.
 
Dans le domaine des ressources humaines la Région a adressé une note interne à ses 3.153 agents en poste dans les lycées, a encore indiqué Hervé Morin. Dans ce document la Région appelle son personnel à participer à « l’œuvre de prévention » dans le contexte général post attentats. « Je leur demande d’alerter le proviseur en cas de signes de radicalisation observés chez un élève (106.000 en Normandie) et de veiller aux comportements anormaux », résume le président. « Toutes démarches excessives, changement de comportements brutaux, déclarations violentes ou antisémites » entrent dans le champ de ces « signes » qu’il convient de rapporter. Dans l’immédiat aucun plan de formation spécifique d’aide au discernement n’est mis en place à l’attention des personnels en charge de cette surveillance
  • RAN 2017
Source : ANI
AVERTISSEMENT © Toutes les informations contenues dans cette dépêche sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’Agence Normande d'Information (ANI). Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’ANI.



  • Ndie Qualite Tourisme (obstacle)
  • NM - pub NDK