Onet inaugure un nouveau centre de formation appliqué au nucléaire

Créé il y a 150 ans, le groupe Onet est aujourd’hui le N°1 en France de la propreté. Mais son nom est également associé aux métiers de la sécurité et de l’ingénierie, avec sa division « Onet Technologies ».

« Onet Technologies », ce sont aujourd’hui 2 500 collaborateurs et une entité qui s’avère être un des leaders de l’industrie du nucléaire en France. « Nous sommes présents sur la quasi-totalité du parc nucléaire en France, ainsi que dans les centrales thermiques d’EDF et nous disposons d’une maîtrise sur l’ensemble du cycle de vie de ces installations : radioprotection, décontamination, maintenance… », explique Philippe Clergue, président d’Onet Technologies.
 
Et en Normandie, cela fait maintenant plus de 20 ans qu’Onet est présent en raison de la proximité des parcs de Paluel, Penly, mais aussi Flamanville et Gravelines, puisque c’est sur la commune de Cany-Barville que sont formés ses personnels, mais aussi ceux d’EDF.
 
« Chaque année, nous formons au travers de nos 8 centres en France quelques 25 000 personnes. Ici, sur le site de Cany-Barville, ce sont 8 000 personnes qui seront accueillies chaque année pour des formations réglementaires ou qualifiantes en conditions de fonctionnement réel sur des métiers en perpétuelle évolution », insiste quant à lui Denis Gasquet, président du Directoire du Groupe Onet.
 
En effet, sur ce tout nouveau site, les formations seront dispensées sur un chantier-école de 260 m² dédié au nucléaire, un espace consacré aux formations amiante de 120 m², un espace de 100 m² pour la professionnalisation en robinetterie ainsi que 10 salles de formation, ce qui en fait le plus important centre de formation de France à ce jour. Une installation « qui répond au cœur des préoccupations : permettre aux intervenants, qu’ils soient prestataires ou personnel EDF d’être toujours en position interrogative, de se familiariser avec les techniques qui permettent de faire bien du premier coup » reconnaît pour sa part Patrice Mas, directeur de la Politique Industrielle et des Relations Prestataires d'EDF.
 
Egalement présent à l’occasion de cette inauguration, le député de Seine-Maritime Christophe Bouillon, par ailleurs président de l’ANDRA (Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs) a tenu à saluer cette initiative essentielle à ses yeux « afin d’assurer le développement de cette filière qui totalise 25 000 entreprises et 220 000 salariés », et où l’exigence de formation ira prochainement de pair avec les besoins de recrutement de ces prochaines années (« jusqu’à 100 000 emplois sur les 10 ans à venir »), tout comme elle sera confrontée à « l’émergence de nouveaux métiers liés aux démantèlements dont il sera de plus en plus question ».
  • Business Story Exp-Cpt nov 2017
Source : J-O.Gasly
© 2017 Normandinamik.cci.fr. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Normandinamik.cci.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Normandinamik.cci.fr.



  • EMN-formation continue Nov2017
  • NM - pub NDK