Le solex renaît à Saint-Lô (50)

Marque française emblématique, Solex renoue avec la France ! Après avoir été racheté en 2013 par le groupe normand Easybike, le Solex, aujourd’hui vélo électrique, renaît de ses cendres avec une production Made in France assurée dans les ateliers de l’entreprise, basés à Saint-Lô. Une relocalisation officialisée hier (depuis 1993, les solex étaient fabriqués en Hongrie, puis en Chine) à l’occasion de la mise en route des lignes de fabrication.
 

Déjà spécialisée dans la fabrication et l’assemblage de vélos électriques (Matra, Easybike), l’usine normande du groupe a bénéficié d’un investissement de 5 millions d’euros et emploie sur site 35 personnes.


Il faudra néanmoins attendre la fin du mois de février avant de retrouver à la vente l’un des trois modèles de Solex.


A lire également : "Une nouvelle vie pour la marque Solex [AUDIO]"

  • Business Story Exp-Cpt nov 2017
Source : J-O.G
© 2017 Normandinamik.cci.fr. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Normandinamik.cci.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Normandinamik.cci.fr.



  • EMN-formation continue Nov2017
  • NM - pub NDK