Développement de la Vallée de la Seine : Normandie et Île-de-France renforcent leur coopération

Hervé Morin, président de la Région Normandie et Valérie Pécresse, présidente de la Région Île-de-France, ont signé la semaine dernière à Gaillon, le programme de coopération interrégionale Normandie–Île-de-France. L’occasion pour les deux Régions de réaffirmer la priorité « Vallée de la Seine » et leur volonté commune de renforcer leur collaboration.

"Nous avons pour projet de créer un manifeste des Présidents de Régions pour asseoir notre influence. Nous devons être entendus collectivement pour mener, après la loi NOTRe,  la nouvelle étape de décentralisation. Ce n'est qu'en travaillant conjointement que nous saurons attirer les crédits européens qui financeront ces projets audacieux »,  a déclaré Hervé Morin, président de la Région Normandie.
 
« Le programme de coopération interrégionale que nous venons de signer permettra de renforcer les liens entre nos deux régions et de développer cet espace remarquable que nous partageons, la vallée de la Seine. Les régions peuvent faire avancer rapidement les réformes mais pour ce faire, elles ont besoin d’un second round de décentralisation. Nous plaidons pour un manifeste régional afin de donner aux régions davantage de compétences » a déclaré quant à elle Valérie Pécresse, présidente de la Région Île-de-France.
 
  • Fusion des ports du Havre, de Rouen et de Paris ?
     
Lors de cette rencontre, l’idée d’une fusion des ports de l’axe Seine a également été évoquée. " Imaginez la création d'un port unique et commun aux régions Normandie et Ile-de-France... », a ainsi souligné le président de la Région Normandie. « Nous plaidons pour un projet très ambitieux de fusion des trois ports, le port de Paris, le port de Rouen et le port du Havre en un port unique, et nous plaidons pour la décentralisation de la gestion de ce port aux deux régions", a déclaré Mme Pécresse. "Mais c'est un projet que nous présenterons dans le cadre de la future présidentielle", a-t-elle poursuivi.
 
"Il est évident qu'il ne peut y avoir de développement de la région capitale sans un port sur la mer et il est évident que la vallée de Seine nous unit avec Hervé Morin pour un dessein commun que nous devons construire", a affirmé la présidente de la Région Ile-de-France.
 
Actuellement, les trois ports - les grands ports maritimes du Havre (GPMH) et de Rouen (GPMR), et le port fluvial de Paris (Ports de Paris) - sont des établissements publics d'Etat. Ils sont regroupés dans le GIE Haropa (groupement d'intérêt économique) à présidence tournante.  "Haropa est un premier pas mais on pourrait faire beaucoup mieux", a également précisé Hervé Morin.
 
Une étude de faisabilité sera lancée par les deux régions sur cette fusion portuaire "avec un éclairage le plus objectif possible", a indiqué le président normand, faisant valoir que les grands ports du nord de l'Europe, plus puissants que Le Havre, étaient gérés par des collectivités locales.
 
Dans cette convention sont également listées un certain nombre d'actions communes notamment en matière ferroviaire.
 
 
 
  • Bienvenue Ndie reseau 2017
Source : Avec AFP



  • Ndie Qualite Tourisme (obstacle)
  • NM - pub NDK