Pales d’éoliennes à Cherbourg : feu vert de LM Wind Power

LM Wind Power confirme jeudi 23 janvier son intention de lancer la construction d’une usine de pales pour éoliennes en mer à Cherbourg, sur le site aménagé par Ports Normands Associés (PNA).

Hervé Morin, président de la Région Normandie s'est réjouit qu’avec le concours important de la Région, de PNA et de la Shema, une première implantation industrielle majeure, liée au déploiement à venir d’un ensemble de champs éoliens offshore en Manche, voie enfin le jour.
 
« La Région soutient très fortement ce projet attendu et essentiel pour le Nord-Cotentin et la Normandie. Je me réjouis de cette excellente nouvelle. Depuis le mois de janvier, j’ai multiplié les contacts pour que cette implantation voie enfin le jour. Au-delà des aides publiques dont bénéficiera le projet, j’ai accepté que la Région fasse un nouvel effort et prenne en charge, à travers PNA et la Shema, les risques liés à des retards possibles, du fait des recours qui touchent les projets de parcs éoliens en mer français. Le projet d’implantation d’usines éoliennes au Havre recevra une attention tout aussi soutenue de la Région » déclare Hervé Morin.
 
La construction de l’usine de Cherbourg démarrera très prochainement, en vue de la livraison d’un premier ensemble de bâtiments avant la fin de l’année 2017. La Shema réalisera et portera la nouvelle usine, dans le cadre d’une concession publique d’aménagement confiée par PNA, autorité portuaire du port de Cherbourg, qui regroupe notamment la Région Normandie et le Département de la Manche.
 
L’usine LM Wind Power a vocation à fabriquer pour un ensemble d’opérateurs, qui ne se limitent pas aux attributaires des champs d’éoliennes français. Elle emploiera jusqu’à 500 salariés, en fonction des commandes qu’obtiendra LM Wind Power.
 
Pour mémoire, nonobstant l’effort précisé plus haut, ce chantier a donné lieu à un investissement très important des collectivités normandes, avec la réalisation d'un quai lourd et l'aménagement des terre-pleins dans le port de Cherbourg, financés par PNA à hauteur de 40 millions d’euros (60% Région Normandie, 40% Département de la Manche). Une extension de 39ha doit par ailleurs servir de zone d'assemblage des éoliennes (60 millions d'euros, dont 10 millions de l'Etat à travers le Contrat de Plan Interrégional Etat-Région et 15 millions de FEDER, 35 millions étant pris en charge par la Région et le Département, toujours selon une clé de répartition 60/40)
  • Bienvenue Ndie reseau 2017
Source : Communiqué Région Normandie



  • Ndie Qualite Tourisme (obstacle)
  • NM - pub NDK