Opération séduction des restaurateurs pour attirer les clients

Les restaurateurs, mis en difficulté par le recul de leur activité depuis les attentats, veulent redonner l'envie aux Français d'aller au restaurant en lançant une grande campagne de promotion, soutenue par Bercy.

 

'La restauration représente un enjeu économique majeur pour la France: elle pèse 66 milliards d'euros de chiffre d'affaires. Notre pays compte plus de 180.000 restaurants, dont près de 10 % sont implantés dans la capitale', a souligné jeudi la secrétaire d'Etat chargée du commerce et de la consommation Martine Pinville, lors d'un point de presse.

 

'Cela fait de la restauration le cinquième secteur d'emplois en France, avec plus de 600.000 emplois, dont plus de 2/3 pour les métiers de bouche', a-t-elle ajouté.

 

Avec le slogan 'Au resto, la vie a du goût' soutenu par une large campagne de quatre mois en TV, radio, internet et réseaux sociaux, les restaurateurs veulent inciter les Français à retrouver le chemin de leurs établissements.

 

'L'idée est de faire revenir tout le monde au restaurant en valorisant tous les types de restauration qu'elle soit traditionnelle, rapide, tendance ou thématique', a expliqué Hubert Jan, président de la branche restauration de l'Umih, principale organisation du secteur.

 

Des bons d'achat seront offerts par tirage au sort aux clients des restaurants.

 

Au total, cette campagne s'élève à 2,8 millions d'euros. Elle est soutenue par Bercy et bénéficie des fonds de modernisation gérés par BpiFrance.

 

Selon Laurent Fréchet, du Groupement national des indépendants (GNI), le secteur de la restauration a 'enregistré en 2016 une perte de chiffre d'affaires de 4,5%, après une année 2015 exécrable'.

 

Du côté du syndicat de la restauration thématique et commerciale (SNRTC), on constate 'une baisse de 3,5% de chiffre d'affaires en 2016' sur segment de restauration, soit 1.300 restaurants, a dit Laurent Caraux, président d'honneur du SNRTC.

 

'De la restauration rapide à la gastronomie, tous les types de restauration sont affectés par la baisse de fréquentation des établissements, avec une baisse du ticket moyen', note Dominique Bénézet, délégué général du Syndicat national de la restauration collective (SNRC).

  • RAN 2017
Source : AFP
© 2014 Agence France-Presse. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.



  • Ndie Qualite Tourisme (obstacle)
  • NM - pub NDK