Des gîtes et une boutique pour magnifier la Normandie

Gîtes marins, boutique éphémère, organisation d’événements… "Les filles du bord de mer" chantent l’amour du Bessin normand

Toute l’histoire commence avec l’achat d’une maison, quai Letourneur, à Port-en-Bessin (14). Une acquisition réalisée par Laurence Berdeaux, normande d’origine mais parisienne par obligation professionnelle. « Il ne s’agissait pas d’un achat pour habiter cette maison, mais juste d’avoir un pied à terre pour les vacances et d’en faire un gîte ». Après deux années de travaux, le succès de l’adresse est immédiat. Certes, il existait bien une offre de gîte sur la commune, mais le positionnement « chic & charme » de Laurence Berdeaux associée à Astrid Barbey fait mouche et les retombées presse font le reste. « Sauf que gérer un gîte en Normandie tout en travaillant à Paris s’est vite avéré compliqué », souligne l’ex-Parisienne. Ex, car rapidement un choix s’impose : garder le gîte et changer de vie ou rester à Paris…

 

Si le côté « tout plaquer » pour s’occuper d’un gîte fait encore beaucoup rêver, les deux associées savent qu’il sera difficile d’en vivre. « Nous étions toutes les deux à un tournant dans nos carrières professionnelles. Nous avons donc décidé de quitter nos jobs pour créer deux emplois, tout en ayant en tête qu’un seul gîte n’était pas économiquement viable », souligne Astrid Barbey. Et c’est la tête sur les épaules qu’elles créent leur activité au travers de deux structures juridiques qui aujourd’hui comprennent 4 maisons et 4 appartements ainsi qu’un Pop-up Store (magasin éphémère de décoration), un salon de thé saisonnier, le tout en s’occupant également d’organisation d’événements.

 

Une activité qui là encore rencontre l’adhésion des touristes et même plus, puisque c’est à Laurence et Astrid que le musée national de la Marine s’est adressé pour créer une boutique éphémère à l’occasion d’importantes festivités organisées au mois de mars dernier lorsde la fermeture du musée. Installé au Palais de Chaillot depuis 1943, le musée de la Marine de Paris va en effet faire l’objet d’une vaste opération de rénovation jusqu’en 2021...

 

« Nous proposerons des créations textiles, décos maison, objets pour les enfants, bijoux… avec à chaque fois à l’esprit bord de mer », soulignent les deux femmes. Une décoration et un goût du détail que l’on retrouve également dans leurs gîtes qu’il n’est d’ailleurs pas rare de retrouver dans certains magazines, les lieux étant également très prisés comme décor pour les « shooting » professionnels.

 

Aujourd’hui, 10 ans après avoir franchi le pas, Laurence et Astrid ne regrettent rien. Si elles avouent tout de même avoir quelque peu perdu en niveau de vie et connaître désormais les angoisses des entrepreneurs, c’est avec fierté qu’elles reconnaissent contribuer au développement de leur territoire et de sa renommée. « Nous travaillons essentiellement avec des prestataires et partenaires locaux, nous faisons des animations culinaires avec des chefs de la région sur les produits normands ». Et si la saison 2017 bat déjà son plein en ce qui concerne la location des gîtes, le coup d’envoi des animations a été donné à l’occasion de ce premier week-end de mai. Une expo-vente autour de pièces uniques en lin Made in Normandie…

 

http://www.lesfillesduborddemer.com

www.compagnie-mer.com

  • Bienvenue Ndie reseau 2017
Source : Jacques-Olivier Gasly
© 2017 Normandinamik.cci.fr. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Normandinamik.cci.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Normandinamik.cci.fr.



  • Ndie Qualite Tourisme (obstacle)
  • NM - pub NDK