La boutique du Jour J

Parce que le mariage est affaire de passion, il y a des boutiques comme Céline d'Al à Bolbec

Le mariage commence aux essayages », affirme celle qui, depuis quarante ans, habille de pied en cap, accessoirise et conseille les futurs mariés en Normandie, souvent prenant en charge une famille entière. Car dans la boutique Céline D’Al à Bolbec, on a « toujours vendu des robes de mariées », confirme Agnès Héricher. Elle y a débuté, « vendeuse en 1976 », avant de racheter le magasin (1990) pour en faire le « spécialiste régional des mariages, baptêmes et cérémonies ». Sa passion l’a si bien inspirée, qu’aujourd’hui, dans ce joyeux espace de 180 m2,on trouve une mode « au quotidien » mais surtout des robes, des fracs et costumes de marié(e)s, des tenues de cortèges, le prêt-à-porter des cocktails et soirées, toute la gamme des accessoires. Voiles, jupons, chaussures, étoles, du collier de perles au boléro en plumes de cygne, tout n’est que soie, satin, mousseline, dentelles, taffetas, organza. « Nous couvrons du 3 mois à la taille 60 » précise la propriétaire, entourée de trois vendeuses, une couturière, prouvant qu’ici, on maîtrise en virtuoses, l’univers du mariage.
 
Ainsi, en un clin d’oeil, Agnès Héricher aura visualisé « la robe idéale » pour chaque fiancée franchissant son seuil. « Je fonctionne au coup de coeur », confie-t-elle, et sur place, de la coupe princesse au modèle vintage « bohème chic » en passant par une offre « outlet », il y en a pour toutes les envies à tous les budgets. De plus, elle a misé sur l’écoute, la « vraie gentillesse » et le service individuel. Exemple, les essayages (illimités) et retouches sont gratuits, et s’il faut ajouter des broderies, des strass, des perles sur mesure, « chaque robe sortie de l’atelier est une pièce unique ». Les prestations possibles vont jusqu’à l’habillage en boutique, le Jour J. « Nous sommes ouverts 6 jours sur 7 » note Agnès Héricher, qui s’autorise à peine « quinze jours de vacances par an » et une escapade annuelle au salon Paris Bridal Fair, où elle sélectionne avec ses vendeuses les soixante robes de sa prochaine collection. Voilà pourquoi les marques se renouvellent au fil des saisons, tendances étrangères (Mori Lee, White One, MS Moda) ou haut-de-gamme français (Lambert Créations), certaines en exclusivité.
 
Bonnes adresses
Cela sans compter les bonnes adresses qui s’échangent, car au chapitre du dynamisme commercial, Agnès Héricher cumule les rôles. Présidente de l’Association du Mariage Bolbécais (AMB), elle organise - entre autres - un Salon du Mariage à Bolbec (soutenue par 50 prestataires et la Ville, la CCI Seine Estuaire délégation Fécamp-Bolbec partenaires), qui fêtera sa 27e édition en 2017. Alors chez Céline D’Al, on sait recommander un réseau spécialiste du mariage « traiteur, DJ, fleuriste, photographe », l’équipe prête à planifier les rendez-vous chez le coiffeur, la manucure, etc. Résultat, chaque année, 200 mariages passent entre ses mains.

 

  • CCI LINK HUB candidature juil
Source : Magazine Normandinamik - Mai - Juin 2017



  • Harmonie mutuelle devis ligne
  • NM - pub NDK