Note de conjoncture touristique de Juillet pour la Normandie

La météo s'est dégradée en juillet, la satisfaction des professionnels du tourisme aussi.

La moitié des répondants considèrent la fréquentation en baisse par rapport à juillet 2010, qui certes avait été très bon. Mais la majorité d’opinions qualifiant la fréquentation de moyenne témoigne bien d’une certaine morosité.

Les hôtels et les campings ont été certainement les plus touchés par ce repli. La clientèle de passage a été souvent absente et les réservations de dernière minute n’ont pas eu lieu. Certains touristes, découragés, ont par ailleurs préféré annuler ou raccourcir leur séjour.

Les sites et lieux de visite s’en sortent mieux et tirent un bilan satisfaisant du mois du juillet. Le mauvais temps a incité les touristes à pousser la porte des musées et autres sites couverts.
Outre la météo, les petits budgets des touristes restent une source d’inquiétude pour les professionnels, qui attendent avec impatience les signes d’une reprise.

La tendance générale

La moitié des professionnels interrogés estiment que la fréquentation de leur établissement au mois de juillet est moyenne. Ils sont ensuite 34% à la considérer comme bonne et 15% comme mauvaise.
La baisse de la fréquentation, observée dans la moitié des établissements, explique le manque d’enthousiasme des professionnels.

La tendance par origine de clientèle

Plus de 4 professionnels sur 10 indiquent une baisse de la fréquentation française. Ils sont presque autant à signaler un recul de la fréquentation étrangère.

Les Britanniques arrivent une nouvelle fois en tête des clientèles étrangères en juillet. Les opinions quant à l’évolution de leur fréquentation sont très partagées, de telle sorte qu’aucune tendance ne se distingue.

Viennent ensuite les clientèles belge et néerlandaise, avec un nombre de citations équivalent. Si les avis quant à l’évolution de la fréquentation belge divergent, ceux concernant la fréquentation néerlandaise semblent indiquer une hausse. La clientèle allemande, au 4ème rang, serait au contraire en retrait.
Les Italiens font leur apparition à la 5ème place du classement en juillet. La plupart des avis se partagent entre stabilité et hausse de la fréquentation.

La tendance par région

Qu’ils soient bas-normands ou haut-normands, les professionnels du tourisme font le même constat : la fréquentation est moyenne et inférieure à celle de juillet 2010 dans une majorité d’établissements.



La tendance par activité

Hôtels
La fréquentation du mois de juillet est jugée moyenne par la moitié des hôteliers interrogés et mauvaise par un quart d’entre eux.
Une large majorité d’établissements ont en effet accusé une baisse de fréquentation en juillet. C’est bien sûr le cas des hôtels rouennais, qui avaient connu un surcroît d’activité pendant l’été 2010 grâce au Festival Normandie Impressionniste, mais ça l’est aussi plus globalement pour de nombreux hôtels situés dans toute la Normandie.
La clientèle de passage et les réservations de dernière minute ont clairement fait défaut.

Campings
La moitié des gestionnaires de camping qualifient la fréquentation de moyenne. Les résultats sont inférieurs à ceux de juillet 2010 dans près de 60% des établissements et stables dans un tiers d’entre eux… L’hôtellerie de plein air a pâti du mauvais temps.

La pluie et la fraîcheur des températures ont poussé certains campeurs a écourté leur séjour. Dans ce contexte, les établissements les mieux équipés, notamment ceux disposant d’une piscine chauffée, s’en sont semble-t-il mieux tirés.

Gîtes de France
Les gîtes ont enregistré des résultats globalement en baisse en juillet. Les réservations de dernière minute n’ont en effet pas eu lieu.
Alors que le recul du taux d’occupation dans le Calvados et dans l’Eure tient surtout à la progression du nombre de semaines offertes, il s’explique, dans la Manche, par une baisse de la fréquentation. En Seine-Maritime, taux d’occupation et nombre de nuitées ont connu une légère hausse.

Offices de Tourisme
La fréquentation est considérée comme moyenne dans 60% des Offices de Tourisme ayant fait l’objet d’une interrogation et bonne dans 30% d’entre eux. Le nombre de visiteurs est en recul dans près de la moitié des établissements.
Ce mois de juillet, les touristes se sont renseignés, plus qu’à l’accoutumée, sur l’offre de visites en lieux couverts.

Sites et lieux de visite
A l’inverse de la tendance observée chez les autres professionnels du tourisme, juillet 2011 recueille une large majorité d’opinions positives dans les sites et lieux de visite, allant souvent de pair avec une hausse du nombre d’entrées vendues.

Les épisodes pluvieux auront été l’occasion pour de nombreux touristes de découvrir les musées, les châteaux et autres

Les prévisions pour août 2011

La plupart des professionnels émettent soit de bonnes prévisions soit des prévisions moyennes pour le mois d’août. Les résultats plutôt décevants de juillet semblent avoir porté atteinte à l’enthousiasme dont faisaient preuve une grande majorité de professionnels au début de l’été.
Si certains établissements affichent complets au moins pour les deux premières semaines, de nombreux autres ont encore de la disponibilité. Les professionnels attendent donc beaucoup des réservations de dernière minute. Une condition indispensable pour que celles-ci se réalisent : que les nuages laissent la place au soleil.

Méthodologie
Enquête réalisée par téléphone du 27 juillet au 2 août 2011 en partenariat avec les CDT du Calvados, de la Manche, de l’Orne, de l’Eure et de la Seine-Maritime auprès de 173 professionnels du tourisme. 62 hôtels, 38 campings, 2 résidences de tourisme, les centrales de réservation départementales Gîtes de France, 34 Offices de Tourisme, 32 sites et lieux de visite ont été interrogés.


Source : Communiqué Comité Régional de Tourisme de Normandie
  • Les journées de l'international