Dieppe : les plaisirs de la Solitaire

L’arrivée de la 48e édition de la Solitaire Urgo - Le Figaro sera l’occasion d’une semaine de festivités à Dieppe.

Les Français aiment les courses à la voile. Et parmi les rendez-vous majeurs du calendrier, la Solitaire du Figaro fait remonter à la mémoire, depuis 1970, de fabuleuses batailles nautiques, des moments d’émotion, d’histoires humaines et d’aventures sportives. Dieppe fait partie de cette légende, en ayant déjà accueilli quatre fois la dernière étape de l’épreuve, celle qui fait la différence, celle dont on se souvient, la plus excitante, la plus importante. La Solitaire Urgo - Le Figaro aime Dieppe, et elle a décidé d’y revenir cette année.

Partie de Bordeaux le 4 juin, passée par Gijón et Concarneau, la flotte d’une quarantaine de voiliers partira le 19 juin de la ville Bretonne pour aller chercher la pointe occidentale de l’Angleterre, longer la côte jusqu’à Owers et plonger vers Dieppe pour un parcours de 505 miles, un « ultime chapitre profondément ancré dans la tradition des grandes étapes de La Solitaire », selon les spécialistes. L’arrivée est prévue dans la soirée du mercredi 21 juin ou aux premières heures du jeudi 22. À elle seule, elle constitue un temps fort. Mais les collectivités locales (Région, Département 76, ville de Dieppe, Agglomération Dieppe Maritime, Syndicat mixte du Port, Communauté de Communes des Falaises du Talou) et la CCI Rouen Métropole ont décidé d’offrir bien plus aux Dieppois, aux Normands, aux 80 000 personnes attendues pour l’occasion.

C’est du 20 juin, avec l’ouverture du village et jusqu’au 25 juin, avec la splendide parade nautique, qui verra la flotte de la Solitaire prendre le large, tout Spi dehors, encadrée par 100 à 150 plaisanciers, que Dieppe vibrera au rythme de la mer. Et ce d’autant plus que la fête de la Musique, le 21 juin, ajoutera sa joyeuse harmonie au souffle du grand large.

Le marin étant d’abord facile, contrairement à d’autres sportifs, il sera possible (le 23 juin) de rencontrer les skippers, de prendre des selfies, de faire autographier le programme, d’admirer au plus près leurs embarcations. Le « Journal de la solitaire », le 24 juin, permettra de les connaître encore mieux.

 

Splendide parade

Le village, situé sur le quai Henri-IV, sera sous le signe des produits de la mer. Les stands proposeront toutes sortes d’objets reliés à la mer (blousons, livres, bateaux, pêche…) et différentes animations, dont des cours de cuisine. Sur le quai Duquesne prendront place des animations nautiques : bateaux télécommandés, initiations à la plongée ou à la voile, jeux, présence de centres de loisirs, etc. La grande scène verra se succéder de la zumba, du fitness, de la musique, du sport…

Tous les publics pourront trouver un intérêt à cette manifestation en plein centre-ville, qui s’inscrit dans l’histoire portuaire et maritime de la ville. Les marins seront dans leur élément, les non-marins auront mille occasions de loisirs, de découvertes, de plaisir. D’autant plus que les bars et restaurants seront mobilisés et auront certainement à cœur de proposer des offres dédiées à la Solitaire. Pour ce secteur d’activité, la hausse du chiffre d’affaires attendue est de 10 %.

Les entreprises locales seront parties prenantes, grâce à un programme concocté par la CCI. Une soirée « performance au féminin » le jeudi 22, un déjeuner business le vendredi 23 seront des temps forts. S’ajoute la présence du vieux gréement l’Étoile du Roy, trois-mâts carré de 47 mètres, réplique d’une frégate corsaire du XVIIIe siècle. Quel meilleur endroit que son carré des officiers pour organiser une réunion, accueillir ses clients, remercier son personnel ? La CCI a mis en place plusieurs offres pour que les entreprises puissent optimiser leurs opérations de relations publiques.

Dieppe va vivre des instants inoubliables pendant toute une semaine, lançant idéalement sa saison estivale.

 

Contacts :

Maïté Sommervogel - maite.sommervogel@normandie.cci.fr
Marie-Hélène Cappe - marie-helene.cappe@normandie.cci.fr

  • Business Story Exp-Cpt nov 2017

Source : Magazine Normandinamik #20 | Mai-Juin 2017


  • EMN-formation continue Nov2017
  • NM - pub NDK