Navire « Honfleur » : Brittany Ferries confirme la commande de son futur navire

Brittany Ferries vient d’annoncer la construction d’un nouveau ferry qui viendra rejoindre sa flotte composée de 10 navires. Le navire « Honfleur » sera l’un des navires les plus respectueux de l’environnement opérant sur la Manche, lors de sa mise en service en juin 2019. Le navire, qui sera exploité sur la ligne Caen- Ouistreham/Portsmouth, la plus fréquentée de la Compagnie, proposera aux passagers un service alliant modernité, confort et relaxation.
 
Le navire « Honfleur » sera construit en Allemagne, au chantier FSG (Flensburger Schiffbau-Gesellschaft), au cours des deux prochaines années et sera propulsé au Gaz Naturel Liquéfié (GNL). A la différence du gas-oil ou du fuel lourd, le gaz naturel génère moins de dioxyde de carbone durant la combustion. Il ne contient pas de soufre et émet peu d’oxydes d’azote et de particules fines.
 
Il pourra transporter 1 680 passagers et sera doté de 257 cabines, de deux cinémas, de restaurants, de boutiques et de vastes espaces passagers. Le « Honfleur » et le « Mont St Michel » (mis en service en 2002) effectueront à eux deux trois allers-retours quotidiens entre Ouistreham et Portsmouth. Le « Honfleur » remplacera le « Normandie » qui sera affecté à la ligne Le Havre-Portsmouth.
 
« L’investissement important que nous réalisons reflète notre engagement continu à développer les régions que nous desservons, à lier les peuples et à réduire l’impact environnemental de notre flotte. Malgré les défis que pose le Brexit, nous restons confiants en l’avenir : la construction de ce nouveau navire, le premier depuis celle de l’Armorique en 2009, en est la preuve. Le budget global est en cours de finalisation, nous nous sommes fixés une enveloppe maximale de 200 millions d’euros », a déclaré Jean-Marc Roué, Président du Conseil de surveillance.
 
La construction du « Honfleur » représente une nouvelle étape dans la transition écologique de la Compagnie. Elle fait suite à un investissement de 90 millions d’Euros consacrés à l’installation d’épurateurs de gaz d’échappement sur six de ses navires en 2015 et 2016.
 
85% des passagers qui empruntent les lignes de Brittany Ferries sont britanniques. La Compagnie transporte chaque année près de 2.7 millions de personnes sur ses lignes qui desservent la Grande Bretagne, la France, l’Espagne et l’Irlande. Caen-Portsmouth est la ligne la plus fréquentée : elle accueille près d’un million de passagers, 300 000 voitures et plus de 100 000 unités fret par an.
 
Afin de faire face aux spécificités liées à l’infrastructure GNL, et notamment l’absence d’installations de soutage en GNL dans les ports desservis par les navires, Brittany Ferries s’est associée à TOTAL pour imaginer une solution originale et innovante implantée en France : le Honfleur sera le premier navire à passagers au monde à avoir une logistique GNL par embarquement de containers de 40 pieds par portique. Les conteneurs seront acheminés par camion du terminal méthanier au port, puis grutés à bord à l’aide d’un portique conçu et imaginé spécifiquement pour ce navire afin d’alimenter un réservoir fixe de stockage de GNL situé à l’arrière de la superstructure. Une fois vidés, ils seront redescendus à l’escale suivante – à Ouistreham- puis récupérés et remplacés par des conteneurs pleins.
 
Le mode de propulsion du « Honfleur » sera différent de celui des autres navires de la flotte. Ses quatre moteurs principaux alimentés au gaz naturel fourniront l’énergie nécessaire aux deux moteurs électriques de propulsion, une configuration de propulsion de type “ diesel électrique” largement répandue sur les paquebots de croisière qui améliore à la fois le confort des passagers et la consommation du navire aux vitesses réduites.
 
  • Ndie Qualite Tourisme (sable)
Source : Communiqué Brittany Ferries



  • Ndie Qualite Tourisme (obstacle)
  • NM - pub NDK