Cuve de Flamanville: EDF espère éviter un changement du couvercle

Le changement du couvercle de la cuve de l'EPR de Flamanville (Manche), réclamé mercredi par le gendarme du nucléaire, coûtera environ 100 millions d'euros à EDF, mais le groupe espère éviter cette opération, a dit mercredi un dirigeant d'EDF.

 

'EDF s'engage à developper et à faire ses meilleurs efforts sous deux ans pour développer' une méthode de contrôle du couvercle 'et s'ils sont concluants, alors nous ne manquerons pas de revenir vers l'ASN pour formuler une nouvelle demande quant au devenir du couvercle', a déclaré Laurent Thieffry, directeur du projet de l'EPR, lors d'une conférence téléphonique.

 

L'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a estimé mercredi que l'EPR de Flamanville pouvait bien démarrer avec sa cuve initiale sur laquelle des anomalies ont été détectées, mais a demandé à l'exploitant de changer son couvercle d'ici la fin 2024.

 

'Ce remplacement est motivé parce que l'ASN constate qu'à date, EDF ne dispose pas de moyens d'inspection en service adaptés à ses exigences' mais 'nous allons faire nos meilleurs efforts pour développer une inspection de services sur le couvercle qui réponde aux attentes de l'ASN', a expliqué M. Thieffry.

 

EDF va lancer 'un appel à compétences internationales' pour tenter de mettre au point ces contrôles.

 

Toutefois, le groupe 'prend acte' de la décision de l'ASN, et a confirmé qu'il avait entamé le processus de commande d'un nouveau couvercle.

 

'Nous avons anticipé au mois d'avril, via Areva NP (filiale d'Areva chargée notamment de la fabrication des équipements pour les réacteurs), le lancement de l'approvisionnement, uniquement à ce stade d'un forgé, c'est-à-dire le bloc d'acier issu d'une fonderie qui sert, par ébauche de forme, à commencer à fabriquer un couvercle', a affirmé M. Thieffry.

 

Ce forgé a été commandé à un fournisseur japonais, a-t-il ajouté.

 

'Nous allons transformer cette anticipation de commande de forgé en une anticipation complète de la commande d'un nouveau couvercle pour être au rendez-vous de 2024', a-t-il ajouté.

 

Excepté le forgé, le reste de la pièce sera fabriqué sur le site de Saint-Marcel (Saône-et-Loire) d'Areva.

 

Le changement du couvercle nécessitera '4 à 9 mois' d'arrêt de l'EPR, a précisé Laurent Thieffry, estimant que la décision de l'ASN est 'une très bonne nouvelle pour l'EPR de Flamanville', permettant au groupe de confirmer le calendrier d'un démarrage fin 2018.

  • Bienvenue Ndie reseau 2017
Source : AFP
© 2014 Agence France-Presse. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.



  • Ndie Qualite Tourisme (obstacle)
  • NM - pub NDK