Pas de « moule du bon Dieu » cette année

Pour la deuxième année consécutive, faute de ressource suffisante, les professionnels normands doivent renoncer à la campagne de pêche. Les équipages sont au chômage et la flottille spécialisée a dû laisser ses dragues à quai. Certains armements sont en grande difficulté. Les scientifiques n’ont pas encore d’explication à la disparition des juvéniles, dont la survie et le développement sont tributaires de conditions précises.
Article de Franck Boitelle
  • EMN jour Portes Ouv janv 2018

Source : Paris-Normandie



  • Salon franchise 2018 CCI Estuaire
  • NM - pub NDK