Côte Fleurie : À part, l’Acapars

 
Axelle Maître est habituée aux émotions fortes. Quand on gère comme elle l’hippodrome de Clairefontaine, on connaît le suspens d’une arrivée disputée, d’une dernière ligne droite au cordeau. Et pourtant, son cœur s’est un peu emballé quand, sous les ors de Bercy, du ministère de l’Économie, accompagnée de Stéphane Tonon, président de la délégation du Pays d’Auge de la CCI Seine Estuaire, elle a été appelée pour recevoir un Panonceau d’Or, cette distinction qui met en valeur les meilleures Unions Commerciales de France. Dans un peloton de 86 candidats, 42 se sont présentés sur la ligne de départ, après avoir rempli un dossier compilant pas moins de 200 critères, puis seulement 8 ont franchi le poteau final, obtenant le prestigieux parchemin. « Cela a été un grand moment de bonheur », reconnaît Axelle Maître.
C’est en tout cas une belle réussite pour l’Acapars, lancée en février 2013, et qui regroupe, les commerçants, artisans, professions libérales, associations et résidents secondaires de la Côte Fleurie. Une démarche originale, qui va au-delà de l’UCA traditionnelle, voulue par Axelle Maître pour « insuffler un esprit nouveau, tisser des liens, nous faire travailler les uns avec les autres, profiter de notre diversité pour être efficaces ». Le jury du Panonceau a d’ailleurs souligné « la jeunesse de l’Acapars, sa large représentativité des métiers du commerce, sa force de persuasion, ses idées, son dynamisme, ses actions et animations, son excellente communication qui en fait un acteur économique incontournable ».
 
  • Services inédits
Même si ce n’est pas toujours facile de fédérer, de faire avancer, de motiver, Axelle Maître n’hésite pas à aller au galop. Pour séduire ses adhérents (ils sont 170, l’objectif est de dépasser rapidement les 200), elle multiplie les services inédits, dont une newsletter quotidienne abordant des sujets concrets, des dépliants pour les particuliers recensant les coordonnées des membres, par métier, un magazine très bien illustré, la création de la « Course aux Soldes », estivale et hivernale, ou encore le lancement de l’Acap’Carte, qui offre des réductions aux adhérents.
« Il est essentiel de créer du trafic entre nos membres, se regrouper pour tirer bénéfice des expériences des uns et des autres », explique Axelle Maître. « Nous cherchons à apporter des solutions clé en main, pour aider nos adhérents à évoluer face aux profondes mutations que connaissent leurs métiers ».
 
 
Texte paru dans le numéro de juillet - août 2017 du magazine Normandinamik. 
 
  • art'up2017
© 2017 Normandinamik.cci.fr. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Normandinamik.cci.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Normandinamik.cci.fr.



  • Harmonie mutuelle devis ligne
  • NM - pub NDK