Évreux : la sécurité cosmétique change de dimension

La plateforme Cosmetomic@Normandie permet aux entreprises de la filière d’accéder à des technologies de pointe.

La parfumerie et la cosmétique représentent le deuxième secteur exportateur de la France, après l’aéronautique. La sécurité des produits « Made in France » joue un rôle considérable dans ces performances. Les consommateurs sont de plus en plus sensibilisés à l’innocuité des ingrédients, partout dans le monde. « La confiance doit être totale », explique le président du pôle de compétitivité Cosmetic Valley, Marc-Antoine Jammet. « Nos produits ne polluent pas, ne sont pas toxiques : c’est un impératif en terme de santé et un avantage comparatif et compétitif ».
Pour aller plus encore vers l’excellence, le pôle a lancé, en partenariat avec les Universités du Havre et de Rouen, l’Insa Normandie et plusieurs laboratoires une nouvelle plateforme d’innovation, Cosmetomic@Normandie. 
 
Basé à Évreux, il permet, « d’allier recherche fondamentale et appliquée, de réaliser des systèmes expérimentaux, des expertises scientifiques contribuant à la diffusion de la connaissance », détaille Nicole Orange, coordinatrice de la plate-forme. Évreux confirme son leadership en matière de sécurité cosmétique, puis la ville abritait déjà le Cosmetolab premier pilote industriel dédié à la stérilisation et au conditionnement des produits cosmétiques sans conservateur.
 
Cet outil met à disposition des entreprises, sur le site d’Évreux ou dans les locaux des partenaires, du matériel de pointe. Il permettra de caractériser le niveau de sécurité des produits à toutes les étapes : dès  la formulation, avec l’interaction entre les ingrédients jusqu’au le packaging (la conservation du produit), en passant par des études sur la peau, sans négliger l’impact des molécules sur l’environnement. «  Cela va permettre à l’industrie française d’aller plus loin », constate Marc-Antoine Jammet. 
 
 
  • Aller plus loin
 
Les produits cosmétiques sont complexes et doivent présenter une grande stabilité dans le temps pour conserver leurs propriétés. Ils doivent être complètement maîtrisés du point de vue sanitaire, physico-chimique, biologique ou clinique. « C’est une chaîne de contrôle qui doit être mise en place, avec des spécialistes issus plusieurs disciplines concernées et des équipements de haute technologie. C’est un parc scientifique de plusieurs millions d'euros qui est ainsi proposé aux PME/PMI de la filière et qui leur permettra d’augmenter leur potentiel d’innovation », souligne Nicole Orange. 
 
Le site ébroïcien de Cosmetomics , hébergé au sein du  Centre de Sécurité Sanitaire de Normandie, rejoint une première plateforme située à Cergy-Pontoise, et dédiée à l’efficacité des produits cosmétiques. 
  • Business Story Exp-Cpt nov 2017
© 2017 Normandinamik.cci.fr. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Normandinamik.cci.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Normandinamik.cci.fr.



  • EMN-formation continue Nov2017
  • NM - pub NDK