Lancement de la concertation sur le transport régional en Normandie

Hervé Morin, président de la Région Normandie a présidé jeudi une conférence pour lancer la concertation sur le transport régional en Normandie à l’Abbaye-aux-Dames, à Caen en présence de Jean-Baptiste Gastinne, Vice-Président en charge des transports de la Région Normandie, de représentants des Départements, des intercommunalités, des communes, des associations de voyageurs, de SNCF mobilités et de Kéolis. Cette concertation a pour vocation de se tenir de manière pérenne, à travers des réunions régulières par territoires. Les premières réunions interviendront dès la mi-novembre.
 
« Depuis le 1er septembre 2017, la Région a intégré de nouvelles compétences avec les transports publics routiers et au 1er janvier 2020, la Région aura la responsabilité des trains Intercités. Nous sommes en train de revoir toutes les mobilités en Normandie. Nous allons rebâtir les schémas de transports pour plus de cohérence et de façon à améliorer le quotidien des personnes qui empruntent le train et/ou le car » précise Hervé Morin.
 
A l’ordre du jour de cette réunion : 
 
La présentation des nouvelles compétences régionales et les nouvelles modalités de concertation.
 
Les transports routiers 
 
Depuis le 1er septembre, la Région est devenue l’autorité organisatrice de la mobilité interurbaine jusque-là détenue par les Départements. Cette nouvelle compétence offre de nouvelles perspectives en termes de mise en cohérence globale de l’offre de transport : d’une gestion départementale à une gestion régionale tout en conservant la proximité.
 
Le transfert des transports départementaux s’est inscrit en Normandie dans une démarche de dialogue entre chaque Département et la Région afin de retenir le mode d’organisation de cette compétence le mieux adapté à chaque territoire. La compétence de la Région s’exerce directement ou via une délégation de compétence avec une convention précisant la durée et l’étendue.
 
Définition d’un schéma global de desserte routière articulé autour de l’offre ferroviaire (TER et Intercités)
 
Hervé Morin a proposé d’instituer un nouveau processus de concertation en Normandie.
 
Le processus de concertation repose sur des Conférences d’Axes, des Comités de Territoire (TER) et un dialogue continu
 
LES CONFERENCES D’AXES
3 conférences d’axes sont regroupées autour des axes structurants suivants:
  • Paris-Rouen-Le Havre - Normandie Nord
  • Paris-Caen-Cherbourg-Deauville - Normandie Centre
  • Paris-Argentan-Granville - Normandie Sud
 
Informations et périodicité
  • Informations transversales de la Région aux Elus et Présidents d’associations sur le transport (ferroviaire, routier, etc)
  • Actualité et projet du territoire en matière de transport (ferroviaire, routier, etc)
  • Périodicité : 1 fois par an et par axe
 
LES COMITES DE TERRITOIRE (TER)
5 comités de territoire correspondant aux secteurs géographiques:
Comité « Sud Normandie », Comité « Manche-Bessin », Comité « Pays d’Auge-Cœur de Normandie », Comité « Scie-Bray », Comité « Vallée de la Seine »
 
Informations et périodicité 
  • Comités à vocation plus technique sur le transport ferroviaire, organisés par SNCF
  • Thématiques orientées TER: actualités, qualité de service, évolution de l’offre
  • Actualités Intercités, Gares & Connexions, SNCF Réseau
  • Périodicité : 1 fois par an et par Comité 
 
LE DIALOGUE CONTINU
  • Rencontres entre les associations de voyageurs du territoire Normand et un interlocuteur régional dédié à la concertation
  • Thématiques relatives au transport ferroviaire
  • Sur demande
 
A l’occasion de cette conférence de lancement a également été présentée une vaste étude menée par la Région avec SNCF sur la mobilité en Normandie, qui servira d’appui à la refonte du schéma de transport à l’échelle de toute la Région.
 
La Région a décidé d’améliorer l’intermodalité en Normandie en s’appuyant en particulier sur le système Atoumod et l’information voyageurs à travers commentjyvais.fr.
Enfin, un effort particulier sera mené par la Région à destination des territoires peu denses, pour lesquels la desserte de transport collectif est souvent mal adaptée aux besoins. Des expérimentations seront lancées ou poursuivies, en explorant toutes les possibilités qu’offrent en particulier les technologies digitales. 
 
  • Ndie Qualite Tourisme (sable)
Source : Communiqué Région Normandie



  • Ndie Qualite Tourisme (obstacle)
  • NM - pub NDK