Une association de la Monnaie normande citoyenne

L’association de la Monnaie normande citoyenne a été créée hier à Lisieux suite à une assemblée générale qui réunissait 70 personnes parties prenantes de l’association dont des membres de l’ADEME, de la Chambre régionale de l’Economie Sociale et Solidaire, des collectivités, des citoyens  … Gérard Heit, Président de Normandie Active, est président de la nouvelle association. Frédéric Sauvadet, Président de la fédération Agnel (monnaie locale dans la région de Rouen) en est le Vice-Président.
 
 
Hervé Morin, Président de la Région Normandie, Sophie Gaugain, 1ère Vice-Présidente de la Région Normandie chargée de l’économie et Lynda Lahalle, Conseillère régionale déléguée à l’Economie Sociale et Solidaire, avaient annoncé, en juin 2016, la création d’une monnaie régionale normande. Elle sera mise en circulation au premier trimestre 2018.
 
 
Objectif : le développement de l’économie normande en intégrant les critères de développement durable, les circuits courts et le commerce de proximité.
 
 
Une consultation citoyenne pour donner un nom à l’association de la Monnaie normande citoyenne
 
Une campagne sur les réseaux sociaux de la Région Normandie sera lancée dès ce lundi 13 novembre pour que les citoyens choisissent le nom de la future monnaie régionale normande.
 
 
Hervé Morin, Président de la Région Normandie :
« Convaincu de l’utilité d’un tel outil pour favoriser le développement économique, la Région a engagé, dès juin 2016, avec les monnaies locales existantes et tous les partenaires du territoire, un travail partenarial et collaboratif pour la création de la monnaie normande en 2018. C’est une opportunité formidable de valoriser la culture normande et de renforcer les liens entre les différents acteurs du territoire, associant les citoyens, les entreprises, les associations et les collectivités, à un projet économique et social fondé sur des principes et des valeurs communs. »
 
 
Lynda Lahalle, Conseillère régionale déléguée à l’Economie Sociale et Solidaire :
« En association avec les autres monnaies locales du territoire, la monnaie normande proposera à ses utilisateurs, citoyens, entreprises et collectivités, une solution de paiement numérique, 100 % traçable et 100 % sécurisé (carte de paiement et/ou application smartphone) grâce à un écosystème numérique normand performant. »
 
 
Gérard Heit, Président Normandie Active, est président de l’association :
« Je pense que la monnaie régionale peut être un excellent instrument pour favoriser le développement de la région, des entreprises, des circuits courts ainsi que la redynamisation de nos villes et centres bourg par la proposition de produits et services régionaux, le tout dans le cadre d’une démarche de progrès. Je souhaite mettre à disposition mes compétences et mon implication pour faire aboutir ce projet ambitieux dans l’intérêt des citoyens. »
 
 
Des Monnaies Locales et Complémentaires sont, dès à présent, en circulation au Havre (Le Grain) et à Rouen (L'Agnel). D'autres sont en réflexion sur tout le territoire normand (Bayeux, Cherbourg, Coutances, Evreux).
 
 
Au niveau national, une quarantaine d'initiatives de Monnaies Locales et Complémentaires existent, dont vingt-quatre sont existantes et circulent (Toulouse, Boulogne, Strasbourg…).
 
 
La loi de  juillet 2014 sur l’économie sociale et solidaire reconnaît les monnaies locales quand elles résultent de  l’initiative d’acteurs de l’économie sociale et solidaire. Les monnaies locales permettent une réappropriation de la monnaie par les individus parce qu’elles privilégient une approche en circuits courts.
 
 
Seulement 2 % de la masse monétaire circule au sein de l’économie réelle.  On estime qu’un euro est échangé 2,4 fois en moyenne avant de retourner en banque. 6 fois pour une monnaie locale. La nouvelle monnaie normande n’aura pas naturellement vocation à remplacer l’euro !
  • Business Story Exp-Cpt nov 2017
Source : Communiqué Région Normandie



  • EMN-formation continue Nov2017
  • NM - pub NDK