omicX lève 2,6 millions d’euros pour améliorer sa plateforme OMICtools

La start-up normande omicX, à l’origine de la plateforme OMICtools dédiée aux biologistes et aux bioinformaticiens, signe une nouvelle levée de fonds de 2,6 millions d’euros auprès d’une banque d’investissement privée suisse, de Normandie Participations et de Bpifrance.

La révolution numérique de la biologie et le développement des technologies de séquençage à haut débit ont introduit une innovation de rupture sur le plan scientifique. De telles analyses génèrent d’importants volumes de données biologiques, potentiellement riches en information, mais dont l’interprétation nécessite de recourir à des applications bioinformatiques, en capacité de stocker et de traiter ce type de données.
 
  •  Démocratiser la bioinformatique

Arnaud Desfeux, Dr en Neurosciences, fondateur et président d’omicX, a su très tôt identifier la nécessité de faciliter l’accès à ces applications par l’intermédiaire d’une plateforme, et l’intérêt de mettre en relation une communauté réunissant chercheurs, bioinformaticiens et développeurs d’applications. “Dans un contexte de production croissante de logiciels, réunir, classer et documenter l’ensemble des outils utiles à l’analyse des données biologiques me semblait être la meilleure stratégie à adopter”.
 
Mise en ligne en 2013, la plateforme OMICtools a su opérer une rupture majeure sur le marché de la bioinformatique grâce au positionnement innovant de son moteur de recherche, lequel permet de trouver, en quelques clics et pour toute question biologique posée, une réponse logicielle adaptée. OMICtools permet ainsi aux chercheurs de trouver les meilleures combinaisons d’outils possibles, aux bioinformaticiens de valoriser leur expertise en portant assistance aux utilisateurs et aux développeurs d’accéder à une audience sensible à l’évolution de la biologie. En quelques années, omicX s’est imposé comme un acteur stratégique, en fournissant un accès à plus de 22 000 outils, consultés par 1,3 millions de visiteurs par an, pour la majorité issue des plus grandes universités et institutions mondiales.
 
  •  Combiner intelligence artificielle et intelligence collective
     
Après avoir levé 1 million d’euros l’année passée, l’entreprise normande renforce son capital à hauteur de 2,6 millions d’euros, confirmant ainsi son potentiel. Les fonds serviront à implémenter une technologie innovante, en capacité de proposer, pour chaque question biologique posée, une suite logique d’étapes d’analyses. Le choix des outils repose sur des algorithmes basés sur de l’apprentissage automatique et affinés par les retours des utilisateurs. “En combinant intelligence artificielle et intelligence collective, ce projet d’avenir permettra à omicX de s’imposer en tant que leader mondial de la bioinformatique” affirme Arnaud Desfeux.
 
Basée à Rouen, et employant près d’une trentaine de salariés, l’entreprise est à la recherche de nouveaux talents pour notamment renforcer ses compétences en intelligence artificielle afin de proposer des parcours logiciels entièrement personnalisés. 
 
A propos
 
Fondée en 2013 par le Dr Arnaud Desfeux, la start-up française omicX a pour ambition de démocratiser la bioinformatique en offrant un environnement de travail simple et efficace pour aider les chercheurs à identifier les meilleurs outils pour analyser leurs données biologiques. 
 
  • EMN jour Portes Ouv janv 2018
Source : Communiqué omicX



  • Salon franchise 2018 CCI Estuaire
  • NM - pub NDK