Les PME-ETI de la filière NAE ciblent le marché italien : 6 entreprises normandes participeront aux « Aerospace & Defense Meetings » à Turin du 28 au 30 novembre

Dans le cadre de son programme « Cap International 2020 » destiné à accompagner les entreprises de la filière dans leur développement à l’international, Normandie AeroEspace emmène 6 PME-ETI normandes aux « Aerospace & Defense Meetings » qui se déroulent à Turin du 28 au 30 novembre.

NAE organise régulièrement des missions à l’étranger qui permettent aux entreprises de la filière de rencontrer les principaux acteurs locaux en vue de nouer des partenariats industriels et commerciaux. 
Après le Farnborough Airshow en juillet 2016, et les très nombreux rendez-vous internationaux organisés lors du Salon du Bourget en juin 2017, c’est au tour de l’Italie d’accueillir sur ses terres le savoir faire de 6 entreprises normandes : Dedienne Multiplasturgy Group (27), Elvia PCB (50), Filtres Guérin (Groupe Drouault Industries) (50), Ressorts Masselin (76), Solcera (27) et Volum-e (76).
 
L’industrie aéronautique italienne, comprenant l’aéronautique civile et militaire, le spatial civil et militaire ainsi que la sécurité, pèse un poids non négligeable puisqu’elle se positionne au 4ème rang en Europe et au 8ème rang mondial.
 
La France représente 12% des importations en Italie, se positionnant ainsi comme son 3ème partenaire après les Etats-Unis et le Royaume-Uni.
 
L’Italie importe notamment des avions militaires et civils pour le transport moyen et long courrier. En termes d’exportations, la France est le 2ème client de l’Italie avec environ 18% de part de marché, derrière les Etats-Unis.
Un marché compétitif avec de réelles opportunités pour les acteurs normands
 
  • Complémentarité de l’offre pour des partenariats industriels 
     
L'industrie italienne est caractérisée par une forte compétence dans les métiers traditionnels (mécanique de précision, plastiques - matériaux composites, etc.), particulièrement complémentaire de l’industrie française fortement innovante, avec une valeur ajoutée technologique. 
 
Parmi les partenariats industriels, on notera dans le spatial, ASI et CNES qui sont impliqués de longue date dans les programmes Copernicus et Galileo, la France et l’Italie coopérant sur le lanceur Vega.
Egalement le projet Drone européen MALE2020 (Italie, France, Allemagne) où les entreprises italiennes ont la volonté de développer des collaborations en vue du Programme Horizon 2020.
 
  • Présence de grands groupes étrangers 
     
Thales, Airbus Group, BAE Systems, Sukhoi Company sont présents en Italie par le biais de Joint Venture avec le principal industriel local, Leonardo. D’autres multinationales ont pris le contrôle de sociétés déjà existantes comme UTC Aerospace Systems, L3 Communication, ou OHB SE qui a racheté CGS. De grandes entreprises ont quant à elles fait le choix d’implanter une filiale en Italie : Rheinmetall Italia Spa, Northrop Grumman Italia, et Aviospace, filiale d’Airbus Defence & Space.
 
Pour pallier la concurrence croissante de pays non européens (Russie en premier lieu, Israël et Chine), il est impératif d'engager des démarches destinées à se faire connaître sur ce marché compétitif et à connaître les décideurs des grands groupes ainsi que les sous-traitants les mieux profilés pour un futur partenariat industriel. La présence de groupes français déjà implantés sur le marché aérospatial italien peut se révéler être un réel atout dans le portage des PME françaises. Airbus par exemple bénéficie d’une très bonne image avec une forte présence des A320 dans les flottes italiennes.
 
  • EMN jour Portes Ouv janv 2018
Source : Communiqué NAE



  • Salon franchise 2018 CCI Estuaire
  • NM - pub NDK