Le territoire de la CREA se dote d'un nouvel hôtel d'entreprise

Un nouvel hôtel d'entreprise va bientôt voir le jour aux portes de la CREA, sur la commune de Caudebeclès-Elbeuf. Un nouvel outil pour plus d'attractivité sur un territoire où priorité est donnée au développement économique.

Mailler le territoire et garantir un développement équilibré de celui-ci, telle est la politique de la CREA en matière de développement économique. Une ambition réaffirmée par Frédéric Sanchez, son président lors de la pose de la première pierre, la semaine dernière, du futur hôtel d’entreprises du Clos Allard pour qui l’engagement en faveur de l’emploi « doit être une obsession ». « Nous hébergerons ici des entreprises pour qu’elles déploient leurs activités et que leur dynamisme se transfère ensuite vers la société civile ». Car l’objectif premier de ces hôtels d’entreprises, n’est pas de fixer ad vitam des sociétés sur place, mais de les aider à grandir et assurer leur développement.

En France, 55 % des personnes actives du secteur privé travaillent dans une PME. Mieux, au cours de ces 20 dernières années, les PME ont créé près de 80 % des emplois en France. Des résultats qu’il faut cependant confronter à une autre réalité, pointée du doigt par le préfet de Région. « A l’échelle du département de Seine-Maritime, 37 % des entreprises créées meurent avant leur troisième année. Un chiffre qui est encore plus élevé lorsqu’il s’agit du seul secteur de l’industrie », souligne ainsi Pierre de Bousquet.

C’est donc dans l’objectif d’offrir un service de qualité et optimisé pour les jeunes entreprises que ce nouvel hôtel d’entreprises a été conçu. « Il ne s’agit pas d’un lieu de concentration d’entreprises au m², mais bien de 1 200 m² dans un premier temps, 2 000 à terme en fonction de la commercialisation des premiers espaces, destiné à l’épanouissement des entreprises », résume Brigitte de Wismes, architecte en charge de la réalisation. Situé sur un parc d’activité de 16 hectares, cet hôtel a été conçu autour d’un bâtiment abritant « les fonctions communes » (salle de réunion, accueil, cafétéria), sur lequel sont adossées trois structures modulables, destinées à accueillir les espaces bureaux et ateliers.



Ce projet, dont la livraison devrait intervenir pour l’automne 2013, s’ajoute à deux autres réalisations actuellement en cours. Seine Innopolis (Petit-Quevilly – dédié aux entreprises du secteur numérique) dont la livraison devrait intervenir septembre 2013 et Seine Ecopolis (Saint-Etienne-du-Rouvray/Madrillet – spécialisé dans l’éco-construction), prévue pour janvier 2014 font partie intégrante du maillage territorial et s’intègrent à deux réalisations déjà « livrées » par la CREA : Seine Creapolis à Déville-Lès-Rouen, une pépinière d’entreprises généralistes de 2 200 m² qui accueille quelques 322 salariés et Seine Biopolis, pépinière-hôtel d’entreprises située à proximité du CHU de Rouen et qui compte déjà 30 salariés.
  • RRI 204


  • Les journées de l'international