Le groupe Senalia a été pénalisé par le tassement de l'activité céréalière

Le groupe coopératif Senalia, un des principaux exploitants des silos céréaliers et sucriers du port de Rouen a enregistré un tassement de son chiffre d’affaires en 2012 (comptes arrêtés au 30 juin) de 33,6 M€ à 32,3 M€ , « reflet de la baisse des flux d’activité céréales » qui pèsent pour 54% dans l’activité totale. Le résultat net est en net repli, de 3,7 M€ à 1,4 M€. Le groupe Senalia a manutentionné 6,6 Mt de produits lors de la campagne 2011/12 dont 3,4 Mt ont été exportées.

« Il s’agit d’une campagne moyenne à l’image des exportations françaises de blé qui ont baissé de 35% », ont commenté les dirigeants de Senalia lors de l’assemblée générale qui s’est tenue le 11 janvier à Paris. Les exportations vers les pays tiers (hors CE) ont reculé de 31% (3 Mt), l’Algérie représentant 41% des tonnages chargés (1,8 Mt) devant le Maroc (743.000 t). L’impact de la baisse de l’activité céréales – que les chiffres 2012 du port de Rouen traduisent - a été réduit par une progression nette de l’activité cacao et sucre.

L’activité cacao a fortement progressé, les importations passant de 14 Mt à 78 Mt qui s’explique par des nouveaux partenariats avec Barry Callebaut (usine à Louviers) et avec Cargill (usine à Grand-Quevilly) et la normalisation de la situation politique en Côte d’Ivoire.

L’activité trituration de l’usine Saipol de Grand-Couronne (fabrication de Diester) a été ralentie par un conflit social avec un approvisionnement en graines de colza de 2 Mt en baisse de 15%. La réorientation de l’usine d’éthanol de Lillebonne vers la production de gluten va entraîner une demande plus forte de blé. Les tonnages ont déjà augmenté de 13% lors de la dernière campagne (781.000 t).

L’usine étant située en bord de Seine, les expéditions de gluten par voie d’eau vont se développer sous la responsabilité de Senalia. L’activité sucrière (terminal Robust) a doublé avec 100.000 t chargées et une part croissante à destination du bassin méditerranéen.

52% de parts de marché à Rouen

Senalia représente 52% de parts de marché de l’activité du port de Rouen. Sur le territoire du GPMR, le groupe Senalia dispose de trois sites de production (Presqu’île Elie à Rouen pour 250.000 t, Robust à Rouen pour 60.000 t, (Grand-Couronne pour 250.000 t). Il alimente également l’usine Tereos d’éthanol à Lillebonne où il dispose d’une capacité de stockage de 50.000 t.
  • Les journées de l'international
Source : ANI
AVERTISSEMENT © Toutes les informations contenues dans cette dépêche sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’ANI. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’ANI.