Le port de Rouen se redresse au premier trimestre grâce aux céréales

Le port de Rouen a renversé au premier trimestre 2013, la courbe de son trafic qui était en forte baisse durant la même période de 2012, tendance confirmée dans les mois qui ont suivi.

Avec 6,5 Mt manutentionnées, le trafic progresse de 10,2% sur les trois premiers mois de l’année. Il le doit aux vracs solides (+35,8% à 3,2 Mt) et particulièrement à la reprise des exportations de céréales (+52,4% à 2,4 Mt) qui avaient été très déprimées en 2012.

Les produits pétroliers raffinés sont en légère hausse grâce notamment à la bonne activité de Port-Jérôme (raffinerie ExxonMobil). En revanche les autres vracs liquides (engrais, huiles) sont en repli (-23,5% à 653.564 tonnes). Les vracs solides hors céréales sont étals (761.936 t).

Le secteur des marchandises diverses qui avait été le seul positif en 2012, plonge. Les conteneurs reculent (-31,5% à 193.025 t), ainsi que les farines, les produits forestiers et les autres marchandises.
  • RRI 204
Source : ANI
AVERTISSEMENT © Toutes les informations contenues dans cette dépêche sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’ANI. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’ANI.



  • Les journées de l'international